Festival Ilophone à Ouessant

Le plus à l'Ouest des festivals vous donne rendez-vous les :

8, 9 et 10 septembre 2017 pour ses 10 ANS !

.

12VIESDANIELS

Poésie décalée…mots qui dansent…performance musicale surprenante !
Ces troublions franchement timbrés mêlent folie douce et ironie tendre donnant vie à un univers éclectique aux sonorités planétaires. On se surprend à partager leurs envoûtantes mélopées au verbe ciselé. Du bas de la rue aux contrées lointaines, ils arrangent le Monde et se jouent de lui ! Un ‘vert à-propos’ que l’on boit jusqu’à la lie.

ADAM'

Adam’ est un trio de pop-électro basé à Morlaix dans le Finistère. Le son d’Adam’ se caractérise par des compositions particulièrement soignées avec des mélodies accrocheuses accueillant des textes français et anglais. Sur scène, le groupe mixe un savant mélange de guitares sauvages à des beats électro ultra-modernes. Un Ep 3 titres est actuellement disponible et le titre «Fait pour ça» est actuellement diffusé sur une grande majorité des radios bretonnes.

ALB

YZG7879HGT est le code secret de la porte d'entrée du clavier maître de la salle des machines de la commande d'une des manettes du cerveau de Clément Daquin, homme-orchestre brillant au physique proche de Patrick Dewaere et à la créativé non loin de celle de Michel Gondry. Le premier album de ALB, sorti cette année, est conçu comme une progression de l'acoustique à l'électronique, allant de la pop au prog, de la légèreté à la tension pour terminer vers la sérénité. De la flute bucolique d'"Hypoballad" à la console Nintendo de "Golden Chains", des plages de "Natures Synthétiques" aux envolées futuristes de "Oh!Louise", oui ALB écrit des chansons. Mais aussi des sons. Ceux qui renvoient à nos souvenirs d'enfance, lorsque l'on ne veut pas aller à l'école.

ALB en ouverture de la soirée du samedi 13 septembre.

Le Facebook d'ALB

ARCHIMEDE

« Si vous avez adoré comme moi leur premier album, avec les L’été revient et Fear facteur, vous connaissez le principe : tout corps plongé dans les riffs de Fred et les mots de Nico en ressort réjoui, inondé d’une nouvelle foi dans la pop française, ou plutôt franglo-saxonne. Parce qu’il en faut du culot, à l’ère où quatre groupes frenchy sur cinq chantent en anglais, pour s’accrocher à la langue de Gainsbourg et Brassens. Ne s’y risquent que les plus audacieux et ceux qui ont vraiment quelque chose à dire, obsédés par l’envie de faire sonner les mots comme l’ont montré les Maîtres, si peu suivis, si souvent mal imités. » Gilles Verlant

Bobby and Sue

Qu'ils soient douarnenistes relève d'une facétie spatio-temporelle. Bobby & Sue (Brendan de Roek et Violaine Fouquet) sont à l'évidence issus du sud des États-Unis, et de la première moitié du XXe siècle. Les chansons qu'ils composent en anglais transmettent l'esprit du blues, celui qui vous écorche l'âme en vous câlinant le corps. Sue possède une voix incroyable d'authenticité, à la sensualité canaille, quelque part entre Mamie Smith et Billie Holiday. Au piano ou à la guitare, Bobby balance un swing jazz réjouissant. Il mêle parfois sa voix à celle de Sue. Sur quelques titres, le duo intimiste devient quartet, permettant alors à Bobby de glisser de savoureux solos. Une incursion dans la bossa (« Angela tears ») et des bribes de soul et de folk enrichissent la palette d'une formation pas prête de disparaître, n'en déplaise au titre à l'humour noir choisi pour ce deuxième album (« Je suis mort, merci pour la question »).

Le site web de Bobby and Sue

CONCRETE KNIVES

Les Concrete Knives viennent d’un espace où les frontières disparaissent pour ne faire qu’un. Là, où les influences les plus antinomiques se fondraient en une potion pop miraculeuse qui fait danser les paralytiques. Mais un espace où l’on pourrait, comme le titre de leur premier album, “être son propre roi”. L’espace où les couteaux seraient en béton et où il ne faudrait pas plus de cinq secondes pour être fantastique.

CRIMSON DAZE

Ce n'est pas un groupe mais un gang. Les Nantais de Crimson Daze ont traîné leurs guêtres aux 4 coins de l'hexagone depuis la création du groupe en 2005 et ont sévi sur pas loin de 300 concerts.

Depuis 2008, ils se sont fixé une mission : ressusciter le Rock et le Roll, réhabiliter les déhanchements vicieux et les accords telluriques du groupe mythique du genre des 70's, Led Zeppelin.

C'est bien à un véritable hommage que nous avons à faire et pas à une pâle copie où la plus grande ressemblance vient des tenues vestimentaires. Le groupe se paye le luxe d'une section de cordes et réarrange même certains titres à sa sauce. Mais attention ! Leur set terroriste ( tous les titres étant potentiellement explosifs ) honore la passion et l'authenticité de part la fidélité et le respect que Crimson Daze voue à Led Zeppelin dont ils se définissent avant tout comme fans. extrait de http://www.crimsondaze.com/

DA SILVA

Finalement, on retient toujours les mélodies soigneuses et entêtantes, des phrases et des mots qui raisonnent dans nos vies, sauf que cette fois, ce n’est pas depuis la terre que cette musique se fait entendre, mais des hauteurs ou d’une « station balnéaire », là où on n’attendait pas Da Silva : « ne m’attendez pas, ne m’attendez plus, je ne rentrerais pas même à des heures indues ». Le nouveau Da Silva est arrivé, et c’est un choc. A la fin de l’album, nous ne sommes plus les mêmes. Ce qui est exactement ce que Da Silva recherche depuis toujours dans la musique. Ça tombe bien, nous aussi !

DIDIER WAMPAS & THE BIKINI MACHINE

«De Didier Wampas, on ne retient souvent que la partie émergée : le trublion scénique, l’infatigable zébulon, sa voix de non chanteur… Ceux qui l’ont approché savent pourtant que l’homme a avant tout du coeur. Et dégage une humanité sincère. D’ailleurs on ne franchit pas le cap des 20 ans de « carrière » si on n’a pas mis ses  actes en accord avec ses paroles. Les paroles c’est Didier Chappedelaine qui les écrit. Les actes c’est Didier Chappedelaine qui les vit. DIDIER WAMPAS renoue dans COMME DANS UN GARAGE (tout un programme) avec le rock and roll pur jus ! Didier Wampas est la preuve qu’il existe… encore !»

DIEGO'S UMBRELLA

« Il y a deux sortes de gens dans ce monde : ceux qui aiment Diego’s Umbrella et ceux qui l’aimeront bientôt . Connus comme ambassadeurs de Gypsy Rock à San Francisco , ces artistes de renommée mondiale ont créé un cocktail irrésistible qui leur est entièrement propre .

 Sur une planète bombardés de toutes sortes de divertissement possible, le spectacle de Dieogo’s Umbrella est une expérience extatique singulier ; un concert et c’est tout ce qu'il faut pour faire de vous un croyant . Nuit après nuit, ils se mélangent sans effort des tambours de marche, déchiquetage harmonisée et chœurs de gangs avec la mise en scène qui a tout le feu et l'imprévisibilité de la jeunesse. » extrait de http://www.diegosumbrella.com

Elmer Food Beat

 Groupe de Rock nantais, formé en 1986, ils vous ont fait danser jusqu'au bout de la nuit avec Daniela, le plastique c'est fantastique, la caissière de Leclerc...
Ils débarquent le vendredi 12 septembre à l'Ilophone, leur première fois à Ouessant, avec leur nouvel album Les rois du bord de mer !

Site web Elmer Food Beat

Falabella - Label Charrues

Falabella, un nom qui sonne déjà comme une promesse : on dansera la tête dans les étoiles et les pieds accrochés au dancefloor. Fort d'une riche expérience musicale, Xavier Laporte (Im Takt, Savate) concentre dans ce nouveau projet solo ses obsessions pour les sonorités électro-house, afro-beat, hip-hop, rʼnʼb et nu disco. En mélangeant textures analogiques (claviers et boîtes à rythme), instruments traditionnels africains (balafon et kalimba), et mélodies pop, il parvient à faire souffler le chaud et le froid dans ses productions. Un univers aux contours larges, influencé par des artistes comme Four Tet, James Blake, Mount Kimbie et Daphni, qui vous emporte dans un voyage musical au cours duquel vous danserez aussi bien allongé que debout.

Falabella seront présent le vendredi 12 septembre à l'Ilophone.

Le Facebook de Falabella